Skip to content

Vente de Skype : les fondateurs rentrent au capital, Index Venture en sort

6 novembre 2009

La foire d’empoigne autour de la cession de Skype prend une nouvelle et inattendue tournure avec le probable retour des fondateurs du logiciel de VOIP au capital de l’entreprise.

Ebay_Skype

Début septembre, Ebay avait annoncé avoir trouvé un repreneur pour sa filiale Skype valorisant la société à près de 2 milliards $. Ce repreneur était un pool de fonds d’investissements mené par la firme Index Venture. Mais les fondateurs de Skype avaient porté l’affaire devant les tribunaux.

Pour une vision globale de cette affaire je vous invite à lire mon précédent post sur le sujet.

Nous venons d’apprendre que les deux parties ont trouvé un terrain d’entente et cette solution exclue le fond Index Venture du deal. Les fondateurs de Skype, Niklas Zennstrom et Janus Friis, qui étaient restés propriétaire de la technologie du logiciel malgré le rachat d’Ebay voyaient d’un mauvais œil la vente de leur bébé à Index Venture et le fait qu’ils avaient été exclus du deal.

De plus, l’arrivée récente de leur ancien acolyte Michaelangelo Volpi au sein d’Index Venture avait amplifié leur mécontentement. Volpi qui avait été de l’aventure Skype venait en effet de se faire licencier du poste de CEO de la nouvelle start-up (Joost) des deux compères Zennstrom/ Friis pour cause d’incompatibilité d’humeur.

Ces derniers avaient été irrités de l’arrivée de Volpi chez Index Venture et avaient attaqué en justice prétendant que ce dernier, en sa qualité d’initié du fonctionnement de Skype, avait communiqué des informations confidentielles au fond d’investissement compromettant ainsi leurs intérêts dans la revente du spécialiste de la VOIP.

Aujourd’hui les poursuites judiciaires semblent stoppées, voyant Index Venture et Volpi exclus du deal. Zennstrom et Friis rentrent au tour de table du buy-out de Skype ce qui permettra à la société de continuer d’exploiter la technologie dont ils sont toujours propriétaires via leur société Joltid. Le reste du pool d’investisseurs reste inchangé avec la confirmation de la présence du médiatique Marc Andreessen (fondateur de Netscape).

La question qui reste encore sans réponse est de savoir si ce retournement de situation va faire évoluer à la baisse la valorisation de Skype.

Affaire à suivre…

 

Partagez cet article :

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to TwitterAdd to TechnoratiAdd to Yahoo BuzzAdd to Newsvine

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :