Skip to content

Skype vs eBay : Le point sur un imbroglio juridique à 3 milliards de dollars

15 octobre 2009

Ca vient de tomber sur les téléprompteurs, Skype serait intéressé par le rachat de la société Gizmo5 pour 50 millions $. Gizmo5 est une start-up spécialisée dans la VOIP par peer-to-peer qui compte 6 millions d’utilisateurs.

Mais pourquoi le leader de la VOIP rachète-il un concurrent 70 fois plus petit que lui à un prix si élevé ? Et bien car Skype, qui vient d’être revendu par eBay, ne possède aucune technologie VOIP et en cherche donc désespéramment une!! Etonnant non ?

Retour sur l’affaire Skype.

eBay vs Skype

En 2005 eBay achète donc la start-up estonienne Skype au prix faramineux de 3,1 milliards $ (dont 500 millions $ de earnout) pour l’intégrer à son service d’enchère en ligne. Mais cette stratégie fait long feu.

En effet, eBay qui pensait rapprocher ces utilisateurs avec cette nouvelle technologie avait mal évalué le besoin de communication de ces derniers. Le constat est unanime, les « eBayers » ne veulent pas se parler au téléphone, ils veulent juste des contacts courts, anonymes et non dérangeants. Le mail leur suffit.

Skype développe donc son business seul, sans synergie avec les autres filiales d’Ebay, et parvient tout de même à générer plus de 550 millions $ de chiffre d’affaire en 2008 en hausse de 44%.

eBay vs Joltid

En 2007, les deux fondateurs Niklas Zennstrom et Janus Friis quittent l’entreprise mais restent propriétaire de la société, de droit anglais, Joltid qui s’avère posséder une technologie clé du fonctionnement du logiciel Skype.

Depuis lors, eBay, dont le métier n’est pas de développer des technologies de VOIP, paye donc des royalties annuels à Joltid pour l’utilisation de cette technologie sans laquelle Skype ne peut fonctionner. Or depuis 2009, constatant son erreur stratégique et cherchant à revendre Skype, eBay ne veut plus payer la note et cherche à dénouer l’accord fait avec Zennstrom. Le site d’enchère déposa dans ce sens un recours devant les tribunaux britanniques en avril 2009, allant même jusqu’à menacer de fermer Skype si l’affaire n’était pas régler à l’amiable.

De son coté, Joltid tente de mettre un terme à la licence d’utilisation et attaque eBay pour violation de copyright, menaçant le géant de quelques 75 millions $ d’indemnité journalière.  L’affaire ne sera pas jugée avant le deuxième semestre 2010.

eBay vs Silver Lake Partners et Index Ventures

Début septembre eBay trouve donc un repreneur pour Skype et revend 65% de la société à un pool de fonds d’investissements dont Silver Lake Partners et Index Ventures pour 1,9 milliards $ cash la valorisant à 2,75 milliards $. eBay perd donc 350 millions $ dans l’affaire mais s’en sort vu le prix astronomique payé en 2005.

Le montant du rachat surprend d’ailleurs les observateurs par sa forte valorisation.

Joost vs Ebay

Nouveau rebondissement mi-septembre quand la start-up Joost attaque Ebay en justice.  L’ancien CEO de Joost, Mike Volpi, n’aurait pas respecté ses obligations contractuelles en utilisant des informations confidentielles pour signer un accord d’achat de parts de Skype avec eBay. Joost est la nouvelle société de Zennstrom et Friis et ces derniers viennent de licencier Volpi, ce dernier finissant par atterrir chez Index Ventures qui vient donc de racheter Skype. Le monde est décidément bien petit en Californie !!

Questions

Au-delà des intrigues judiciaires, qui sont au demeurant particulièrement croustillantes, je m’interroge fortement sur les tenants et aboutissants de cette affaire.

Comment une société comme eBay peut-elle dépenser 3,1 milliards $ dans une start-up sans prendre possession du brevet principal sans lequel Skype ne peut fonctionner ??

Comment un groupe de fonds d’investissement peut-il payer 1,9 milliards $ cash pour Skype alors qu’il est de notoriété publique que la société ne peut fonctionner sans la cession de licence de Joltid ? Pour la marque et la base de donnée utilisateurs uniquement ? Ce qui a fait le succès de Skype s’est pourtant son logiciel.  Sans cette technologie je ne donne pas cher de la peau de Skype.

Skype souhaitant racheter la technologie de Gizmo5 ils se rendent bien compte qu’ils ont de grandes chances de devoir changer de technologie ce qui sera contraignant et donc coûteux. Pourquoi donc payer un « bonus » a eBay lors de l’achat de Skype ?

Pour rappel Ebay valorisait Skype 2 milliards $ en avril 2009 et non pas 2,75 milliards $. De plus, il apparaît que la croissance de Skype commence à s’émousser.

Quelqu’un peut-il m’aider à comprendre cette histoire ??

Partagez cet article :

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to TwitterAdd to TechnoratiAdd to Yahoo BuzzAdd to Newsvine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :