Skip to content

Mes Rock en Seine 2009 : Petite Review du Week-End

2 septembre 2009

Le week-end dernier c’était week-end Rock en Seine pour moi. Armé de mon bracelet rouge Pass 3 jours j’ai pu assister entre autre à la fin d’Oasis, à un gros concert de Prodigy et à une prestation très moyenne de MGMT. Petite review personnelle.

Journée de vendredi :

La journée de vendredi était sold-out puisque qu’Oasis devait faire un retour très attendu sur scène. Mais en fin de compte, cette journée a surtout été marquée par la grosse prestation de Madness.

Arrivé assez tard le vendredi (je n’avais pas pris de RTT), j’ai assisté au concert, sur la Scène de la Cascade, de Madness et Block Party, deux groupes que je ne connaissais que par leurs plus gros tubes. Découverte donc.

Madness a vraiment le sens du show et il n’y a pas de temps mort dans leur spectacle. Un des saxophonistes est même parti dans les airs, accroché à un filin, et jouant quasiment la tête à l’envers à 5 mètres du sol.

Je ne suis pas spécialement un fan de ska mais Madness a réussit à faire passer sa musique particulièrement très entraînante et à faire danser le public avec eux. Leur tenue de scène façon Blues Brothers apporte un coté décalé assez sympathique qui met tout le monde de bonne humeur.

Après une pause Bacon Cheese Burger et quelques pintes de bières, il était temps de retourner près de la scène pour le début de Bloc Party. Bon concert mais j’étais assez mal placé (sur la gauche de la scène derrière les arbres !!). Je me suis rendu compte que Kele Okereke est vraiment très bon et que sans lui ce groupe n’existerai pas. J’ai loupé les dernières 20 minutes du concert pour aller trouver une place pour Oasis, bien mal m’en à pris ! Pour l’anecdote, Kele Okereke voyant pas mal de monde partir avant la fin du show pour aller voir Oasis avait annoncé que ces derniers allaient annuler leur concert. Prémonition ou inside news, en tout cas il avait vu juste.

Donc le clou de la soirée c’est Oasis comme tout le monde le sait. Grosse déception car même si je n’étais pas spécialement venu pour eux je me faisais un vrai plaisir de les voir.

Pour la petite histoire j’ai mis au moins 10 minutes à réellement comprendre que l’annulation n’était une blague, la faute à la voix du speaker (on aurait dit Cartman de South Park) qui l’a annoncé. L’organisateur avait une voix à la South Park et tout le monde pensait au début qu’il faisait une blague par rapport a ce qu’il s’était passé l’an dernier avec Amy Winehouse. Même quand l’annulation a été affichée sur les écrans géants j’avais du mal à y croire car la typo utilisée ne faisait pas très sérieuse.

A ce point de la soirée, on était bien dégoûté et on est parti directement boire des mojitos sans voir la dernière programmation qui était Vitalic.

Journée de samedi :

Arrivée à 16h le samedi, j’ai commencé avec la fin du concert des danois de The Asteroids Galaxy Tour. Je ne suis pas super fan car un peu trop pop à mon goût mais la chanteuse a beaucoup d’énergie et le live était plutôt entraînant.

Ensuite direction la grande scène pour écouter Ebony Bones. Je ne connaissais pas du tout mais là description faite dans le programme m’avait intrigué. Ebony Bones arrive donc avec ces deux chanteuses/danseuses dans un costume bien psychédélique à base de couleurs flashy, des faux cils énormissime et de dés géants autour des poignets.

Ca commençait bien mais la suite m’a un peu déçu car pas fan de la musique là encore. Elle s’est quand même pris un bon bide car c’est bien beau d’avoir de beaux costumes mais il ne faut pas non plus oublier de chanter. Trop de blabla pour moi donc, et pas assez de texte. Par contre ça bouge bien sur scène mais j’ai eu l’impression par moment d’assister à un concours de danse plutôt qu’a un concert de musique. Le public est resté endormi et n’a pas trop accroché dans l’ensemble.

Dans l’attente, de The Offspring j’ai été ensuite voir le canadien Billy Talent qui est bon et les Ecossais de Dananananaykroyd qui sont moins bon (ils font juste gueuler dans le micro en gros) mais qui ont beaucoup d’énergie sur scène.

L’heure fatidique, 20h, arrive donc et tout le monde commence à se placer sur la grande scène pour le concert de The Offspring. Le chanteur, Dexter Holland, a quand même pris un bon coup de vieux mais ça déménage bien d’entrée avec une chanson de l’album Smash. Dans l’ensemble j’ai n’ai pas trouvé que ça chantait bien juste mais le son était là et le public était déjà acquis à la cause du groupe. Un peu déçu par la non-interaction avec le public puisque le groupe a fait un bon show mais n’a pas spécialement enflammé Rock en Seine comme je l’espérais. Moi je suis fan, donc j’ai apprécié pour le reste il devait bien y avoir quelques déçus.


The Offspring fini, avec un rappel tout de même car les mecs sont pros, je file voir Calvin Harris dont je ne connaissais que les tubes. En gros ça bouge bien mais ça reste beaucoup trop girly pour moi surtout les chansons du type Ready for The Week-End qui seraient parfaites en BO du prochain film d’Hannah Montana. On m’avait fais un gros teasing, vendredi soir à 4h du matin entre 2 verres de rouges, donc j’y suis allez en curieux mais je ne suis pas resté jusqu’à la fin allant ensuite trouver une bonne place pour Faith no More.

Ce reformant pour cette tournée 11 ans après le dernier concert du groupe, Faith no More est arrivé sur scène habillé en costume rétro couleur pastel et a commencé de manière ironique en mode croner/lover avec une chanson intitulée « Reunited » de Peaches & Herb. Après cette introduction, on est parti direct dans le métal et ça envoyait du lourd. Grosse prestation, public conquis que même les non-fans de métal (moi par exemple) ont pu apprécier. Pour la petite histoire, j’ai juste trouvé le chanteur, Mike Patton, un peu flippant avec ces cheveux gominés et son regard perçant car il ressemblait à xxx dans la saison 3 de Dexter !!

Fin de la seconde journée de Rock en Seine pour moi, ayant lâchement séché les parisiens de Birdy Nam Nam, les mojitos m’attendant sur Bastille.

Journée de dimanche :

Petite prestation de ma part pour la dernière journée de Rock en Seine puisque je ne suis arrivé qu’a 19h30, la faute à l’accumulation de mojitos depuis 2 nuits ce qui m’a empêché de me bouger avant.

J’arrive donc juste à temps, après une petite balade fort sympathique avec une festivalière à la recherche comme moi d’un distributeur de billet, pour THE moment que j’attendais, j’ai nommé MGMT. Bon j’étais aussi venu pour les autres grosses affiches du festival, mais comme je suis vraiment fan de MGMT je voulais absolument les voir en live.

Le concert commençant à 19h50 je fonce dans le tas à la recherche de mes acolytes, prenant un coup de vieux au passage quand un teenager (la moitié du public en gros) me demande un mouchoir en m’appelant « Monsieur » (j’ai que 26 ans nan mais !), et là c’est le drame !!

Qu’est ce que c’est que cette prestation ??

Dès les premières notes ça sonnait faux (voir vidéo ci dessous) et cela ne c’est pas arrangé par la suite. On a donc eu le droit à des arrangements suspects, à un son (problèmes techniques ?) moyen et à une présence sur scène très fade pour ne pas dire inexistante du groupe de Brooklyn. Le chanteur, Andrew VanWyngarden, restera en place les yeux fermés derrière son micro pendant tout le show, ne montrant aucun signe d’excitation et chantant d’une voix bien tremblotante.

Heureusement pour eux que le public était principalement composé de fans conquis d’avance car cela ne méritait pas le déplacement. Hormis le tube “Time To Pretend” qui est bien passé, le reste était vraiment décevant.

Pas mal de regards circonspect dans le public donc, et un quelques paquets de spectateurs qui se sont éclipsés discrètement pendant le concert.

Le summum de la déception a été atteint quand après avoir joué « Kids » en dernière chanson, le groupe s’en est allé comme il était venu en laissant un sample tourner en fond sonore. Pas de rappel donc et une foule bien frustrée par si peu d’attention de la part d’une des grosses affiches de la journée.

On mise donc tout sur The Prodigy après une pause sandwich et on ne sera pas déçu.

The Prodigy clôture donc ces Rock en Seine 2009 et le moins qu’on puisse dire c’est que c’était énorme. Un son qui déménage, des effets de lumières stroboscopiques, deux chanteurs Keith Flint et Maxim Reality (qui a des faux airs de Magloire dixit Mina ?!) survoltés et un batteur totalement camé qui si je ne me trompe pas a vomi sur scène.

Ca a donc pogoté dur sur « Smack my Bitch Up », « Firestarter » ou encore « Voodoo People », et j’ai même croisé un fan tombant dans les pommes juste à mes pieds d’un trop plein de coup de coudes à mon avis.

Super présence pour des artistes qui doivent maintenant approcher la quarantaine, et qui ne se sont pas priver pour mettre le public en délire. « For all my french people !!», « For all my warriors !!» était le leitmotiv de Maxim Reality durant 1h15.

Un excellent dernier concert donc qui a fait repartir tout le monde avec le sentiment d’avoir passé un festival réussi.

Autour du festival :

En dehors des concerts il y avait des stands assez intéressant surtout celui qui se nommait Rock’Art. Cette initiative à saluer avait pour but de « Proposer à des dessinateurs de créer un visuel original pour chacun des artistes de la programmation de l’année ». Bonne idée qui permet de se balader agréablement sur le site de St Cloud.

Par contre le portfolio, reprenant toutes les affiches, à 12 euros pour avoir que des formats A4 j’ai passé mon tour !!

RockFolio était aussi pas mal mais j’y était personnellement moins sensible.

Voilà j’ai fait le tour de mes Rock en Seine 2009, et je profiterai de ma réduction de 15 euros (merci Oasis) pour revenir l’an prochain !!

Partagez cet article :

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to TwitterAdd to TechnoratiAdd to Yahoo BuzzAdd to Newsvine

One Comment leave one →
  1. 13 septembre 2009 1:26

    Oh le comment meurtrier sur MGMT!!🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :