Skip to content

Médias en ligne : Le point sur mon abonnement à @rrêtsurimages.net

28 août 2009

A la vue des débats actuels sur la viabilité du modèle gratuit dans les médias en ligne et les mentalités qui sont en train d’évoluées sur le sujet, je me suis dis qu’il était venu l’heure de faire le point sur mon abonnement au site @rrêt sur images.net, un des « pure player » précurseurs en France.

 

Genèse du projet @si.net :

Le site @si.net a été crée suite à l’annulation en 1997 de l’émission du même nom qui était diffusée sur France 5 depuis 1995. A cette époque l’émission de « relecture des images télévisées » réunissait quelques 800 000 téléspectateurs toutes les semaines.

L’annulation étant définitive le rédacteur en chef, Daniel Schneidermann, entrepris de continuer l’aventure sur Internet avec son équipe. Le champ d’intervention de l’ancienne émission s’élargit à l’occasion pour traiter désormais de tous les médias, et non plus seulement de la télévision.

Arretsurimagespetition

@si.net devint donc un « pure player » de l’information en ligne avec pour vocation annoncée d’avoir « une réflexion critique sur les médias » et pris dès le départ l’option de proposer un contenu payant. Comme l’indique le site « l’unique ressource (de revenu) de notre site est constituée par les abonnements, ce qui garantit notre totale indépendance par rapport à tous les pouvoirs, institutions, entreprises, annonceurs, ou aux autres médias. »

Il faut se rappeler qu’a ce moment beaucoup de sites « pure player » (Rue89 et Bakchich pour les plus connus) pensaient pouvoir vivre uniquement de la publicité pour proposer un contenu gratuit et accessible à tous. Seuls @si et Médiapart optèrent pour un modèle a abonnement.

 

Mise en place du site d’@si.net :

A ce jour, le site se découpe en 5 parties :

–         Les émissions (pour les abonnés uniquement)

–         Les chroniques (pour les abonnés uniquement)

–         Les dossiers et contenus (pour les abonnés uniquement)

–         Les « vite dit et gratuit » (pour tout le monde)

–         Les Forums d’@si (pour les abonnés uniquement)

 

Un contenu qui s’étoffe de mois en mois :

Le contenu d’@si est en continuelle amélioration surtout au niveau des émissions.

On trouve en effet maintenant deux nouvelles émissions en plus de la classique @rrêt sur Images. La première est une émission polémique intitulée « La Ligne J@une », la seconde est une émission littéraire qui se nomme « D@ns le Texte ». Il existe donc une ébauche de grille de programmes, qui a sûrement motivé les responsables d’@si à proposer leur contenu sur une chaîne du réseau Free, la chaîne arretsurimages.tv.

 

Nombres d’abonnés:

Le site @si réussit-il à être rentable, ou tout du moins à subvenir à ces besoins ? Les chiffres annoncés ci-dessous sont tirés du bilan 2008 qu’@si a partagé, dans un souci de transparence, avec tous ses abonnés.

Fort du soutient de nombreux fidèles de l’émission sur France 5, @si réussit à atteindre en 2008, un pic de 43 000 abonnés. Sur un public de près de 800 000 spectateurs cela ne représente que 5% de personnes qui ont versé un abonnement de 30 euros pour encourager l’initiative du site. Une bonne partie de ces fidèles n’ayant uniquement pris leur abonnement que dans un élan de solidarité, à l’heure des réabonnements il ne reste plus de 27 000 abonnés en mai 2009. @si annonce qu’il lui faut 30 000 abonnés pour subvenir sereinement à ces besoins. Cela représente donc un budget de fonctionnement annuel de près de 900 000 euros.

arret-sur-images-chaine-free

En plus de ces abonnements au site, il faut ajouter les 2000 abonnements à la chaîne arretsurimages.tv. A 2,50 euros par mois cela représente 60 000 euros en plus par an.

Au niveau de la rentabilité, @si ressort avec un bénéfice de 200 000 euros en 2008 mais avec cette base trompeuse des fidèles de la première heure qui n’ont pas renouvelé leur soutien.

@si a donc un besoin vital de nouveaux abonnés et cela passe par une animation beaucoup plus poussée de sa communauté.

 

Animation de la communauté :

Indépendamment de la qualité des analyses faites sur le site, un des éléments primordiaux pour garder et étendre une base d’abonnés comme celle d’@si est d’animer activement sa communauté.

A mon sens il y a encore du travail à faire à ce niveau pour @si. Si le site propose tous les outils classiques allant du forum, au compte Twitter, en passant par la newsletter hebdomadaire, cela manque tout de même de présence.

La communauté étant fermée et le contenu pas à la disposition de tous, @si a selon moi trois moyens pour faire grandir sa base d’abonnés. Le premier est de pousser ces abonnés actuels à en recruter de nouveaux en misant sur les relations et le bouche à oreille, le second est de proposer des contenus intéressants et gratuits en guise de teasing pour s’adresser directement aux personnes non abonnées ou qui ne connaissent pas encore le site, le troisième étant que ces journalistes/collaborateurs soient des étendards de la marque @si auprès des internautes.

 

Concernant le bouche à oreille venant des abonnés voilà ce que propose actuellement @si :

–         La possibilité de partager, chaque jour, un des articles payant (hors émission) du site avec ces contacts.

–         La possibilité de proposer des parrainages.

Si l’idée du partage d’un article par jour à ces contacts est une bonne idée bien réalisée (bien qu’elle mériterait un icône plus explicite dans les articles), le parrainage est par contre assez mal managé et les résultats s’en ressentent (uniquement une centaine en 2008). En effet, aucun bandeau en page d’accueil, aucun icône dans les articles. En fait, j’ai recherché comment parrainer quelqu’un pendant l’écriture de cet article et je n’ai même pas retrouvé comment il fallait procéder. Pas étonnant donc ce mode de recrutement soit si peu productif.

Sans matraquer les abonnés avec le parrainage, @si devrait m’être en place un système d’incitation avec par exemple un mois gratuit pour tout nouveau filleul ou un incentive quelconque pour motiver les fidèles à recruter de nouvelles personnes.

 

Concernant le teasing auprès des non-abonnés @si propose :

–         Une rubrique journalière de « Vite-dit et gratuit » qui sont des articles cours et accessibles à tous.

–         Un article « Contenu d’utilité publique » journalier, qui est l’article pour lequel les abonnés ont le plus voté et qui est rendu accessible a tous car…d’utilité publique donc.

–         La chronique quotidienne de Daniel Schneidermann accessible a tous le lundi.

–         Un podcast (qui est aussi disponible sur dailymotion/asi) des émissions du site qui reprends uniquement que le début de ces dernières.

Les « Vite-dit et gratuit » sont excellents, alimentés tous les jours, et possèdent bien les outils nécessaires à la diffusion de l’information avec des boutons de partage sur Twitter, Facebook et autres. Personnellement je tweet les plus intéressants quasiment tous les jours.

Rien à dire non plus sur le « Contenu d’utilité publique » qui peut permettre aux curieux de juger sur pièce de la qualité des articles standards que l’on peut trouver sur @si en devenant abonnés. Par contre ici aucun bouton de partage !! Est-ce un oubli ? C’est dommage car c’est sensé être l’article le plus plébiscité par la communauté d’@si et donc le plus à même d’intéresser le plus grand nombre.

Proposer la chronique de Daniel Schneidermann uniquement le lundi est aussi une bonne idée à mon sens car le faire tous les jours léserai l’abonné sachant que l’analyse du rédacteur en chef est une des plus recherchée sur le site.

Enfin, le podcast est bien sûr un bon moyen de faire du teasing pour l’émission mais pourquoi fermer les commentaires sous dailymotion/asi ? Autant ouvrir le débat au plus grand nombre non ? Prêt de 16 000 vues pour le podcast concernant Julien Dray s’est plutôt pas mal par exemple et il y a là matière à lancer quelques buzz. Le lien des podcasts est publié sur Twitter c’est aussi très bien.

Mais d’ailleurs, pourquoi le Twitter d’@si ne contient que 40 tweets ?? Pour pouvoir faire un peu de buzz il faut une présence régulière sur les réseaux sociaux et non pas seulement se contenter de créer un compte qui n’est que trop rarement updaté. Il faudrait à mon sens, qu’@si alimente son Twitter avec tous ces contenus « Vite-dit et gratuit » et « Contenu d’utilité publique » en plus des podcasts. La rédaction d’@si devrait lire ce post pour commencer à mieux utiliser Twitter, un outil auquel ils devraient accorder plus d’attention car il leur permettrait de gagner beaucoup plus de bouche à oreille.

 plateauarretsurimages

Bilan :

Personnellement je vais me réabonner à @si principalement pour l’émission phare « @rrêt sur Images » . En effet, je n’aime pas spécialement le ton polémique de « La Ligne J@une » et j’ai une fâcheuse tendance à m’endormir devant « D@ns le Texte ».

En tant qu’abonné et voulant voir le site se développer je me permets donc les suggestions suivantes :

–         Faire un forum plus interactif en laissant les abonnés créer eux même les sujets et non pas seulement répondre aux sujets ouverts par la rédaction. Si vous voulez avoir un peu de vie sur cette partie du site c’est pour moi indispensable.

–         Créer des événements réguliers sur le site pour faire vivre la communauté. Par exemple des Chats animés par des membres de la rédaction sur des sujets du moment, inviter des membres à assister aux émissions,……

–         Revoir le système de parrainage en le mettant beaucoup plus en avant et en récompensant les abonnés qui ramènent des filleuls.

–         Etre plus présent sur les réseaux sociaux pour organiser le bouche à oreille avec les « Vite-dit et gratuit » et les podcasts. Créer et manager une Fan Page Facebook, alimenter le Twitter tous les jours…

–         Fédérer un réseau d’observateurs des médias. Je suis persuadé qu’un certain nombre d’abonnés seraient près à ouvrir un blog sous la bannière @si et que leurs analyses seraient pertinentes. Avec l’aide bienveillante (pour garder un œil sur la qualité) de l’équipe de rédaction, ces blogs permettraient d’étendre la portée et l’influence d’@si.

–         Et de nouvelles émissions biensur !!

En gros il faudrait engager un Community Manager….ou au moins un stagiaire Community Manager si le budget est trop serré.

Et vous êtes vous abonnés à @si ? Vous arrive t-il de consulter le site en tant que non-abonné ?

Que pensez-vous de cette initiative de site au contenu payant ?

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :